• Lorem ipsum

10 Indispensables à emporter à chaque triathlon et à conserver en permanence dans votre sac !

18 Jun 2022
par tips from a Pro Tri-Athlete

Préparer son sac de course pour un triathlon est toute une aventure… Vous avez probablement entendu certains nageurs, cyclistes ou coureurs se plaindre de la quantité de matériel dont ils ont besoin pour leur course. Nous, triathlètes, avons besoin d’encore plus d’équipement, c'est pourquoi préparer notre sac prend toujours un peu plus de temps. Choisissez le bon sac pour votre course et vous vous éviterez le stress de chercher dans quelle poche vous avez rangé tel ou tel accessoire.

  1. Combinaison trisuit

Ce n'est peut-être pas un élément primordial pour ceux qui participent à leur premier triathlon, mais un trisuit vous facilitera grandement la tâche tout au long de votre course. Pas besoin de changer de vêtements après chaque discipline : nagez, faites du vélo et courez dans la même combinaison.

  1. Ceinture porte-dossard

La plupart des courses fournissent des dossards avec votre numéro dessus. Accrochez votre dossard à votre ceinture avec des épingles à nourrice. Vous devrez porter ce numéro dès votre première transition, après la natation, quand vous monterez sur votre vélo. Ainsi, pendant la partie cyclisme, vous porterez le numéro dans votre dos, et pendant la course à pied, vous tournerez votre ceinture pour le porter sur le ventre. Alors, n'oubliez jamais votre ceinture !

  1. Puce électronique

Voilà un indispensable particulièrement important ! Parfois, l'organisation vous remettra une puce électronique pour le chronométrage, mais si vous vous êtes inscrit avec votre propre puce, n'oubliez pas de l'emporter ! Comme vous n’en avez pas besoin pendant l'entraînement, rangez-la directement dans votre sac de course. Vous serez ainsi sûr de ne pas l'oublier.

  1. Chambre à air de rechange

Vous en avez probablement une sur vous lors de vos séances de cyclisme, mais vérifiez bien d’en emporter une aussi le jour J… et la (petite) pompe qui va avec. C’est, bien sûr, seulement « au cas où », mais il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir concourir à cause d'un bête pneu crevé. Ayez toujours un kit d'outils multifonction pour vélo, afin de pouvoir faire des réparations en cas de problème !

  1. Petite serviette pour la zone de transition

Cette dernière vous sera bien utile, si vous enfilez vos chaussures dans la zone de transition. À la sortie de l'eau, vos pieds sont sales et mouillés. Avec une petite serviette qui vous attend à côté de votre vélo, vous pouvez vous tenir dessus un instant pour éponger un peu vos pieds. Ce ne sera probablement pas suffisant pour éviter les ampoules, mais si vous voulez mettre des chaussettes, cela vous aidera pendant la course.

  1. Claquettes ou (vieilles) chaussettes

Tout dépend de la distance entre la zone des athlètes/zone de transition et le départ, mais si vous devez marcher un certain temps jusqu'au départ de la natation, vos pieds vous remercieront si vous portez des chaussures, des claquettes ou au moins des chaussettes. Vous pouvez peut-être les donner à quelqu'un, ou les déposer au départ et les récupérer après la course.

  1. Vaseline

Un accessoire qui peut étonner, mais qui s’avère indispensable pour la plupart des triathlètes, surtout si vous portez une combinaison pendant la natation. Ce produit magique sauvera votre cou des irritations en évitant les frottements à chaque mouvement. Il vous suffit d’appliquer un peu de vaseline sur votre cou pour éviter ces blessures douloureuses.

  1. Élastiques

Avis aux plus rapides dans la transition : ne partez jamais sans vos élastiques ! C'est quelque chose que l’on utilise peu dans la vie de tous les jours, alors glissez-en dans une des poches de votre sac de rollers et faites en sorte d’en avoir un petit stock pour chaque course ! Vous pouvez utiliser les élastiques pour attacher vos chaussures sur votre vélo, mais ils s’avèrent aussi très pratiques pour accrocher vos gels à votre cadre de vélo.

  1. Huile pour bébé

Tout le monde ne connaît peut-être pas cette astuce, mais elle est pourtant bien utile ! L'huile pour bébé peut vous permettre d’accélérer votre transition après la partie natation, si vous portez une combinaison. Enduisez-en vos avant-bras et vos chevilles/jambes. Sans huile, votre combinaison sera assez raide et vous aurez du mal à en extirper vos membres. En revanche avec l'huile pour bébé, votre combinaison glissera mieux sur votre peau et vous n’aurez plus à batailler pour vous en débarrasser, elle glissera beaucoup plus facilement !

  1. Crème solaire

Après avoir évité les brûlures de frottements de combinaison avec la vaseline, évitons aussi les coups de soleil avec une bonne dose de crème solaire, qui fait évidemment partie des 10 essentiels à emporter sur une course. Le triathlon est un sport d'été et il n'y a rien de plus ennuyeux que de se brûler le dos et de ne pas pouvoir dormir le soir après la course... Être bien préparé à faire face aux journées ensoleillées est une chose primordiale !

 

Cadomotus est le partenaire officiel des sacs et des sacs à dos du DATEV Challenge Roth powered by hep

Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? OuiNonEn savoir plus sur les témoins (cookies) »